Le neuromarketing appliqué au digital

Les méthodes d’analyse en marketing ne cessent de se développer et dans une société saturée par les publicités, les médias et les réseaux sociaux, plusieurs acteurs essaient de mettre en place les meilleures techniques et stratégies pour que l’utilisateur consomme toujours plus.

Ces dernières années le neuromarketing fait partie des sujets qui prennent de plus en plus de place dans les discussions autour du marketing et qui évolue continuellement.

Le neuromarketing, c’est quoi ? 

Pour simplifier, le neuromarketing est un moyen d’étudier les réactions du cerveau et du système nerveux face aux messages publicitaires.

C’est un phénomène qui fait comprendre aux professionnels d’un certain secteur ce qui se passe dans le cerveau d’une personne.

En effet, le processus d’achat dépend principalement du fonctionnement de plusieurs parties du cerveau et la matière dont il traite les émotions.

Le neuromarketing vient dans ce cas là essayer d’agir sur la manière dont le cerveau œuvre afin d’influencer les clients potentiels.

Quels sont les avantages de neuromarketing 

Le neuromarketing est une méthode qui permet aux entreprises de mettre en place des stratégies marketing et commerciales adéquates pour répondre totalement  aux besoins et attentes des consommateurs, et ce en prenant connaissance des émotions pouvant déclencher l’acte d’achat.  

Prenons comme exemple le Blind Test de Coca Cola et Pepsi : 

Il s’est avéré que les participants préféraient le goût de Pepsi pendant le premier essai.

Cependant, durant le deuxième essai, avec les marques à la vue des participants, les résultats ont montré que Coca Cola était le favori.

Cela est dû au pouvoir de l’image de marque

Le neuromarketing peut également fournir des informations sur la manière de concevoir des images pour attirer l’attention et les rendre mémorables.

Cette méthode peut provoquer des réponses émotionnelles, non consciente, voire, évaluer des réactions dont les gens ne s’en souviennent plus.

Quelques exemples de stimuli qui permettent aux consommateurs de passer à l’acte d’achat 

  • Les couleurs et leur packaging : déclenchent des émotions et influencent beaucoup les consommateurs.
  • Le prix : selon plusieurs études, les individus préfèrent qu’il soit rond : 100€ est plus facile à déchiffrer par le cerveau que 99€.
  • Le regard : sur les affiches, il y’a souvent des individus et cela humanise le produit. 

Mais il faut faire attention : attirer le regard sur le produit et non sur l’égérie.

Adopter le neuromarketing sur le web 

Le neuromarketing devient une arme redoutable pour l’expérience utilisateur.

Malgré l’absence de certains sens comme le goût et le toucher, cette méthode reste utile sur le web et aide les professionnels à susciter l’intérêt des consommateurs. 

La réalité augmentée, la réalité virtuelle, et 3D par exemple, sont des moyens très efficaces pour une cible dans l’univers web et mobile d’une marque. 

On trouve aussi les call to action qui parlent à l’inconscient d’une personne et l’AB Testing pour trouver les meilleurs éléments qui peuvent être en accord avec le comportement. 

Le design thinking, une méthode de pensée axée sur l’humain

“La plupart des gens font l’erreur de penser que le design c’est l’apparence. Le design c’est comment ça marche” Steve Jobs

Le design thinking est un processus de conception globale qui est centré sur l’humain afin de réaliser des produits et services innovants, désirables, réalisables techniquement et viables économiquement tout en développant la créativité.

Le principe est de comprendre les comportements des utilisateurs et d’appliquer la démarche du designer pour pouvoir répondre à une problématique ou à un projet d’innovation.

Le design thinking, une démarche basée sur l’intelligence collective 

Il s’agit de constituer une équipe pluridisciplinaire dont les compétences seront analytiques et créatives.

Pourquoi s’y lancer ? 

Le design thinking est une méthode qui comporte de nombreux avantages, permettant aux entreprises d’être plus créatives et innovantes.

Le design thinking évolue l’expérience client 

Grâce au design thinking, vous pouvez offrir aux utilisateurs une réelle expérience tout au long de leurs parcours.

Elle est la racine du design thinking et la place de l’humain est au cœur de ce processus.

Le consommateur d’aujourd’hui est à la recherche constante d’une expérimentation enrichissante et non d’un simple acte d’achat d’un produit/service.

Vous devez alors définir le problème du point de vue de l’utilisateur, ce qui va vous permettre de réfléchir autrement.

Structurez les idées générées autour du parcours clients et organisez les solutions.

Le design thinking facilite le processus décisionnel 

Cette approche permet d’optimiser les processus de l’entreprise et aide à l’amélioration et à la prise de décision de qualité grâce à un travail dans un environnement positif avec une équipe qui échange les idées et qui développe un sentiment d’appartenance à l’entreprise. 

Le design thinking permet de créer des idées innovantes 

Le design thinking offre une nouvelle manière de voir les choses.

Il vous permet de connaître vos utilisateurs, leurs désirs, leurs besoins et leurs préoccupations : Les idées en termes de solutions seront dans ce cas là plus saisissantes et efficaces, ce qui ajoutent de la valeur à votre entreprise. 

Quelles sont les étapes du design thinking ? 

Connaître les différentes grandes étapes de la méthode du design thinking vous permettront de mener et d’améliorer un projet avec efficacité et innovation.

#1 Recherche et définition du problème

Cette première étape consiste à identifier et définir la problématique qui se pose, puis faire une synthèse pour trouver des projets qui apportent une solution à ces dernières.

Réunissez toute l’équipe : designers, développeurs, professionnels du marketing et toutes les parties prenantes.

#2 Génération d’idées

Après avoir recueilli les informations dont vous en aurez besoin au cours de la première étape, il est temps de générer des idées pour résoudre les problèmes rencontrés par vos utilisateurs.

Vous pouvez par exemple organiser un Brainstorming où chacun propose ses pensées sur un certain sujet, ce qui est une très bonne solution pour partager les idées, voire débattre et chercher une issue ensemble.

#3 Prototypage

Une fois les idées notées, vous devez leur donner vie.

Commencez à élaborer les premiers brouillons et montrez-les à vos clients.

Cela est possible, car leurs avis pourraient engendrer quelques changements. 

#4 La sélection 

Lors de cette phase, l’équipe va se réunir afin de discuter sur les projets émis et faire le choix définitif des idées à sélectionner : celle qui est la plus innovante, rentable et réalisable. 

#5 Test 

Cette étape est très importante : vous aurez les feedbacks de vos clients qui peuvent par exemple vous permettre de revoir quelques détails du projet et modifier les priorités.

Vous avez même la possibilité de revenir sur une des idées que vous avez écartée au début. 

Quel est l’intérêt d’un chatbot pour l’entreprise ?

Ces robots conversationnels sont partout.

Véritables conseillers virtuels au langage quasi-humain, les chatbots touchent la vie quotidienne et ont un grand intérêt pour tous les domaines.

Ils peuvent même prendre en charge des réclamations et demandes des clients.

Qu’est-ce qu’un chatbot ?

Le chatbot est un robot logiciel qui permet l’échange textuel ou vocal et qui joue le rôle d’un support d’assistance.

A l’origine, il utilisait des bibliothèques de questions et réponses mais grâce au progrès de l’intelligence artificielle, cet assistant virtuel est devenu doté d’une meilleure capacité de comprendre les propos des internautes et d’y répondre facilement.

L’arme fatale de votre marketing

Les marques peuvent tirer profit des chatbots quel que soit leur secteur d’activité car il offre un large éventail de fonctionnalités.

Son intégration n’est pas uniquement liée aux sites web, mais peut également se faire sur différents canaux  comme Facebook Messenger, Slack, Skype etc.

Cela offre aux clients des canaux plus engageants ainsi que des services clients efficaces et personnalisés.

Une des solutions de gestion de relation clients.

Le chatbot vous permet d’atteindre des niveaux de succès plus élevés. Vous serez plus compétitif, proche et disponible de votre cible, prospects et clients.

Exemples de chatbots pour booster son entreprise

Ces robots intelligents, à l’instar des applications et des réseaux sociaux peuvent être utilisés pour exercer plusieurs tâches :

  • Conseiller client dans une banque : L’intégrer à la plateforme Facebook Messenger pour recevoir des conseils et répondre à des questions d’ordre financier.
  • Pour l’actualité : Proposer des informations aux internautes selon leur centre d’intérêt.
  • Assistant dans le domaine du voyage et de l’évènementiel : Aider les clients à réserver des vols ou des billets de spectacles.
  • Guide touristique : Assistant aidant les internautes à trouver des sites culturels en fonction de leurs envies et de leur budget.
  • Conseiller en boutique : Aider le client à trouver le produit qui est susceptible de l’intéresser à l’issu d’une conversation.
  • Agent de campagne marketing : Proposer des contenus personnalisés et surveiller le comportement des internautes.

Copywriting : Techniques pour séduire vos lecteurs

Un site web réussi va inciter les visiteurs à parcourir vos pages mais ce sont vos mots qui vont les convaincre à passer à l’action et devenir vos clients.

Le Copywriting est un élément très important, pris à la légère par plusieurs professionnels.

Vous souhaitez fasciner vos lecteurs ? Trip Contact vous explique tout.

Le Copywriting, c’est quoi ?

Le Copywrinting ou conception-rédaction consiste à concevoir des messages clés d’une marque, d’un produit ou d’un service afin de créer une forte émotion chez son destinataire.

L’objectif est de convaincre une audience de passer à l’acte.

Désignant la rédaction professionnelle de textes publicitaires, le Copywriting pousse le lecteur à prendre une décision : Réaliser un achat, effectuer une autre action etc.

Qu’il s’agisse d’un spot publicitaire, texte en ligne, campagne d’e-mailing, tout se joue autour d’un contenu de qualité où le texte conserve un rôle très important.

Ce que fait un Copywriter ?

Ce qu’il faut d’abord savoir c’est qu’un Copywriter n’écrit pas comme le fait un journaliste.

Il rédige un éventail de textes : Descriptif de produit, contenu pour un site web, réseaux sociaux, blogs etc.

En ligne ou non, le Copywriter se met à la place d’une certaine cible et valorise le contact direct pour gagner une nouvelle clientèle ou améliorer des relations clients.

Les techniques pour séduire vos lecteurs 

  1. Le désir et la passion

Les motivations d’achat sont émotionnelles.

Pour réussir à convaincre sur le web, il faut dans ce cas-là parler au côté affectif du lecteur et se mettre à sa place. Désir et passion sont la base pour convaincre.

2. Le mystère

Tout être humain est curieux.

Le meilleur moyen d’attirer l’attention des lecteurs est de dire juste le nécessaire pour les intéresser et ne pas tout révéler de façon à ce qu’ils veulent en savoir plus sur le sujet traité.

3. La fiabilité et la confiance

Il faut être honnête et ne pas faire des promesses qui ne seront pas tenues.

Les prospects cherchent toujours des raisons pour vous faire confiance d’où la nécessité du Copywriter d’être cohérent avec l’image de l’entreprise et ses valeurs.

4. Culture très large et diversifiée en Marketing

Le Marketing est une discipline très large qu’il est difficile de maîtriser tous les sujets.

Mieux vaut choisir une thématique spécifique pour moins de concurrence.